Les premières manifestations de la maladie de parkinson

0
148

On a tendance à associer la maladie de parkinson aux tremblements. Il ne s’agit pourtant pas du seul signe qui indique qu’un individu souffre de la maladie. Ces quelques lignes vont vous donner les détails concernant les premiers signes de cette pathologie.

Les premiers signes qui indiquent la maladie de parkinson

Il existe beaucoup de signes indiquant qu’une personne souffre de la pathologie de parkinson. Les tremblements sont les plus connus d’entre eux, pourtant ils ne sont pas les seuls. Il est important de tous les connaître pour permettre un diagnostic précoce et une prise en charge rapide et adaptée de la personne atteinte. On associe aussi souvent parkinson et personne âgée, mais une forme précoce a déjà été identifiée. On peut avoir la maladie de parkinson à 35 ans.

Définition de la maladie de parkinson

La maladie de parkinson est un trouble chronique neurodégénératif caractérisé par la mort progressif des neurones responsables de la production de la dopamine dans le cerveau.  A noter que la dopamine est une molécule vivant dans la région du cerveau qui contrôle les mouvements. Elle a pour responsabilité de permettre aux neurones de communiquer entre eux.

Lorsque ces neurones à dopamine disparaissent, la production de dopamine diminue et les fonctions motrices ne fonctionnent plus correctement.

On pense souvent que âge et maladie de parkinson sont étroitement liés, pourtant ce ne sont pas seulement les personnes âgées qui en souffrent. L’âge moyen des personnes atteintes de parkinson  est de 58 ans. En outre, des formes précoces ont été observées et il existe des personnes atteintes de la maladie de parkinson à 35 ans.

En ce qui concerne les causes de cette pathologie, les recherches continuent, car elles ne sont pas encore connues avec certitude. Des spécialistes avancent qu’il y a des origines génétiques étant donné que 15% à 25% des cas sont familiaux. Des causes environnementales ont également déjà été évoquées.

Les premiers symptômes qui doivent alerter

La pathologie apparaît seulement 5 ou 10 ans après la survenue de la première manifestation de la maladie de parkinson. C’est seulement lorsque 50% à 70% des neurones à dopamines sont morts que les symptômes moteurs surviennent. Les signes avant-coureurs du trouble de parkinson ne sont habituellement pas moteurs, les voici :

–        Une insomnie chronique

–        Une dépression

–        Une fatigue intense et une incapacité à réaliser des efforts physiques

–        Un trouble de la concentration

–        Une constipation qu’on a du mal à soigner

–        Une perte de l’odorat

–        Des maux articulaires ou musculo-tendineux

Dès l’apparition de ces signes, il est recommandé de consulter un médecin afin de détecter la maladie le plus tôt possible et bénéficier d’une prise en charge rapide.

Concernant le diagnostic de la maladie, le neurologue réalise un examen clinique où il observe 3 critères fondamentaux qui sont la rigidité musculaire, la lenteur des mouvements et les tremblements au repos. Par ailleurs, d’autres constats peuvent également alerter comme, la micrographie, les troubles de l’articulation, des problèmes pour déglutir ou des problèmes d’équilibre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici