Les symptômes de l’intolérance alimentaire

0
157

Les signes de l’intolérance alimentaire 

C’est généralement une irritation de l’intestin qui engendre l’intolérance alimentaire. Elle provient d’une nourriture que notre organisme a du mal à digérer et ce dernier nous prévient à travers certaines manifestations. A noter que l’intolérance alimentaire est différente de l’allergie alimentaire. Les symptômes se ressemblent, et dans une certaines mesures, les soins également, car il s’agit de plus ou moins exclure la nourriture responsable du mal-être. Ces quelques lignes vont fournir plus de détails sur le sujet. 

Qu’est-ce que l’intolérance alimentaire ? 

L’intolérance alimentaire est une irritation qui se manifeste généralement au niveau de l’intestin. Son origine se trouve être des composés chimiques contenus dans de la nourriture, que notre organisme ne supporte pas. Dans certains cas, à l’exemple de l’intolérance au lactose ou au gluten, c’est l’absence d’enzymes digestives contenues dans l’intestin qui engendre la pathologie. Il existe également la possibilité d’être atteint d’une irritation temporaire de l’intestin et donc d’une intolérance alimentaire occasionnelle. Ce type de mal-être apparaît le plus fréquemment dans le cas d’une intolérance au lactose et se manifeste sous forme de diarrhée aiguë. 

Attention à ne pas confondre l’intolérance alimentaire avec l’allergie alimentaire. Cette dernière trouve sa source dans l’activation du système immunitaire par un allergène, plus précisément une protéine contenue dans la nourriture responsable. 

Quelles sont les causes l’intolérance alimentaire ? 

Les raisons qui engendrent l’intolérance alimentaire sont habituellement le gluten et le lactose. Dans certains cas, elle est due à la tyramine, une substance que l’on retrouve dans le vin rouge, la bière et les levures, le hareng, les framboises, les fromages ou encore l’avocat. S’ajoutent à cela, l’histamine et le glutamate. Les aliments en conserve peuvent également en être responsables. 

Comment se manifeste l’intolérance alimentaire ? 

Si vous avez des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des ballonnements, des diarrhées, des réactions cutanées de type boutons ou rougeur, des maux de têtes ou une sensation de mal-être, vous êtes probablement atteint d’une intolérance alimentaire. Il est également possible que vous présentez des troubles articulaires, notamment des maladies inflammatoires des articulations. L’arrêt de la consommation de la nourriture que vous ne supportez pas fait disparaître les symptômes. Si vous persistez à les manger, les manifestations de la pathologie subsistent et vous pouvez même voir votre mal-être s’aggraver par la fatigue et l’amaigrissement.

Comment soigner l’intolérance alimentaire ? 

Si vous présentez les symptômes susmentionnés, la première chose à faire est de consulter votre médecin. Il vous fera faire des examens afin qu’il puisse poser son diagnostic et confirmer qu’il s’agit bien d’une intolérance alimentaire et non d’une allergie. Après quoi, il vous prescrira un régime alimentaire où il vous faudra exclure de votre alimentation la nourriture responsable de la pathologie. Vous devez suivre scrupuleusement ce régime en prenant soin de manger sainement et équilibré. Si nécessaire, vous pouvez faire appel à un diététicien pour continuer à bien se nourrir, bien que vous deviez éviter certains aliments. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici