Les signes qui montrent les débuts de l’anorexie mentale

0
156

Comment débute l’anorexie mentale ?

Lorsque le comportement alimentaire d’une personne connaît un trouble, et que cela se manifeste par l’envie excessive de perdre du poids, au point d’éviter de bien se nourrir et de faire passer la perte de poids avant son bien-être, il peut s’agir de l’anorexie mentale. Cette dernière touche la plupart du temps les adolescents, notamment les jeunes filles, mais peut également toucher les enfants et les adultes. Les symptômes s’installent insidieusement sur un temps plus ou moins long. Raison pour laquelle il faut les reconnaître dès leur apparition pour une prise en charge précoce.

L’anorexie mentale c’est quoi ?

Le terme anorexie signifie littéralement manque d’appétit et l’anorexie mentale est caractérisée par une restriction alimentaire et volontaire de la personne qui en est atteinte. Ce comportement entraîne une perte de poids conséquente et la personne anorexique est irrationnellement effrayée par la prise de poids.  Elle va alors tout faire pour éviter de bien se nourrir, au point de faire passer la perte de poids avant sa santé bien-être.

La santé magazine affirme que les adolescents sont les plus touchés par cette pathologie, dont notamment les jeunes filles, sans pourtant exclure totalement les enfants et les adultes.

Les premiers signes qui doivent alerter

Le signe avant-coureur de l’anorexie se cache sous le prétexte de réaliser un régime alimentaire amaigrissant. La volonté de perdre du poids semble d’abord anodine avant de devenir une obsession. Toute l’activité psychique du malade va ensuite se focaliser sur le poids, la minceur et il va élaborer et appliquer des stratégies dans le but de refuser de bien se nourrir. Le bien-être et la moindre prise de poids deviennent alors des termes diamétralement opposés pour la personne anorexique.

Selon la santé mag, voici les comportements qu’il ne faut surtout pas sous-estimés :

–          Le sujet est au petit soin avec tout le monde à table pour qu’on ne remarque pas qu’elle a peu mangé.

–          Il restreint les aliments qu’il consomme et contrôle exagérément les calories. Il saute les repas et supprime de son alimentation la nourriture grasse et sucrée, puis la viande et les féculents. Il prend des laxatifs, des coupe-faim, et des diurétiques.  

–          Il s’amaigrit et le cache sous des vêtements amples ou au contraire l’exhibe.

–          Pour une jeune fille, l’absence des règles pendant  trois mois d’affilée est une manifestation considérable.

–          Il y a des moments où l’anorexie s’associe à des phases de boulimie. La personne anorexique mange alors de façon excessive pour ensuite se faire vomir.

–          Le patient se surinvestit au sport et à ses études ou activités. A noter que l’hyperactivité physique est plus intense que le surinvestissement intellectuel.

–          L’image de soi est perturbée : la personne anorexique se préoccupe excessivement de son poids et de son alimentation. Elle se trouve plus grosse qu’elle ne l’est en réalité. Elle est perfectionniste, nie les problèmes et se désinvestit de la sexualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici