Les signes qui indiquent qu’on a la dépression

0
155

Les principaux signes de la dépression

Reconnaître une personne atteinte de dépression n’est pas toujours facile tellement les signes ne sont pas évidents à détecter. La médecine la définit comme une maladie à part entière touchant la santé mentale. En général, l’individu dépressif n’est pas conscient de la détérioration de sa santé mentale. Raison pour laquelle les principaux signes sont à connaître pour que l’entourage puisse la remarquer et aider ainsi la personne. Ces symptômes sont généralement des troubles du sommeil, de l’humeur, de la libido ou encore des problèmes en relation avec la nourriture.

La détérioration de l’énergie

Une personne dépressive est toujours fatiguée, n’a plus goût à rien, manque de vitalité et d’énergie. Elle n’arrive même pas à effectuer les tâches les plus anodines  comme faire son lit, acheter son pain ou manger. Toutes actions sont perçues par elle comme étant impossible à réaliser. Le dépressif ne ressent plus aucun bien-être quelle que soit la tâche qu’il accomplit. Un état qui doit alerter pour pouvoir soigner rapidement celui ou celle dont la santé mentale est peut-être déjà défaillante.

Insomnie ou excès de sommeil

La dépression peut se traduire par l’excès de sommeil chez certaines personnes. Elle ne ressent plus le bien-être en étant éveillée et va chercher refuge dans le sommeil. Un comportement qui apporte une autre mauvaise conséquence. Même après avoir dormi 10 heures, le concerné se sent toujours fatigué. Le cas contraire peut aussi se produire selon la médecine. Le dépressif souffre d’insomnie. Il se couche très tard, se réveille au beau milieu de la nuit ou se réveille trop tôt le matin. S’il arrive à dormir, ce n’est jamais profondément et le réveil lui est psychologiquement douloureux.

Problème de libido

A cause de la baisse de l’énergie et du moral, la sexualité d’une personne dépressive se trouve délaissée. Son problème de santé mentale ne lui donne plus aucune envie et le désir sexuel peut disparaître totalement. Chez la femme, ce manque d’envie rend l’acte sexuel difficile, voire parfois douloureux et la baisse de libido se manifeste par la sécheresse vaginale.

La difficulté à se concentrer

La perturbation de la santé mentale provoque des difficultés à s’exprimer de manière claire et à réfléchir convenablement. La personne dépressive n’est plus cohérente et ses phrases manquent de fluidité. La médecine a également remarqué une baisse de la mémoire et de la concentration. Le dépressif se distrait facilement, oublie vite ce qu’il vient de dire ou d’écrire et a du mal à accorder son attention à son interlocuteur.

Une alimentation perturbée

 Manger est aussi un problème pour une personne dépressive. Soit elle abuse de la nourriture, soit  manger lui répugne. Dans le premier cas, la nourriture, notamment sucrée, devient un refuge. Dans le second cas, le sujet trouve tous les aliments sans saveur et sans goût et il ne ressent aucun bien-être dans le fait de manger ou de préparer les plats. En conséquence, les heures de repas deviennent irrégulières et la nourriture consommée n’est pas saine et équilibrée.

Tristesse, hypersensibilité et culpabilité

Une personne dont la santé mentale est perturbée ressent de la tristesse profonde en permanence et sans raison apparente. Un état qui la rend incapable de se procurer du bien-être même lors d’une activité distractive. S’ensuit une hypersensibilité rendant toutes difficultés insurmontable et un rien peut provoquer une irritabilité et un énervement accentué. Vient finalement la culpabilité et la baisse de l’estime de soi. Le dépressif se sent responsable de son état et trouve inadmissible le fait de ne pas pouvoir s’en sortir seul. Il pense que son problème est insolvable et ne demande ainsi aucune aide de la part d’un tiers. Raison pour laquelle l’entourage doit être attentif afin qu’une prise en charge rapide du concerné se fasse. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici