Les signes indiquant une intoxication alimentaire

0
137

Les différentes manifestations d’une intoxication alimentaire

Lorsqu’une bonne habitude alimentaire n’est pas bien observée, on contracte facilement une intoxication alimentaire. Elle est le résultat de la consommation d’aliments contenant des parasites, bactéries ou virus néfastes à notre santé. Même si les professionnels et les autorités de santé ont pris des précautions pour diminuer les risques, comme le rapporte la santé magazine, on n’est pas à l’abri pour autant si on ne fait pas attention. Dans le cas où la maladie vous atteint, il est important de reconnaître les signes pour agir à temps.

Des maux abdominaux

Si 24 heures après avoir manger un aliment suspicieux vous avez des douleurs abdominales, il peut s’agir d’une intoxication alimentaire. Ces afflictions vous paraîtront aiguës et vous ne parvenez pas à les faire disparaître à l’aide de médicaments. Votre santé est sérieusement atteinte en ayant baissé la garde concernant votre sécurité alimentaire. Ce signe est souvent accompagné de problèmes concernant le transit.

  • De la diarrhée et/ou des selles accompagnés de sang

Vos maux de ventre peuvent être suivis de diarrhée. Cette dernière confirme la présence d’un élément pathogène dans votre organisme. Il peut  juste s’agir d’un problème gastro-entérite, mais vous reconnaîtrez qu’il s’agit d’une intoxication alimentaire lorsqu’elle se manifeste de façon plus aiguë et que vos selles sont accompagnées de sang. Quand ce dernier apparaît, plus aucun doute, votre santé est sérieusement atteinte.

Des vomissements

Ne pas faire attention à sa sécurité alimentaire peut également aboutir à des vomissements indiquant une intoxication alimentaire. Ce qui signifie que votre organisme se défend et essaye d’évacuer l’élément pathogène responsable. Ils surviennent souvent entre 24 heures et 48 heures après avoir ingéré la nourriture incriminée. Ne les prenez pas à la légère.

De la fièvre, des maux de tête et/ou des frissons

Quand une mauvaise habitude alimentaire s’installe dans votre nutrition, la présence de bactéries, virus, allergène ou parasite se manifeste par la fièvre. C’est le signe que votre système immunitaire se déclenche. La fièvre peut s’accompagner de maux de tête qui provoquent de la déshydratation. Des frissons peuvent également survenir comme c’est souvent le cas quand la santé est inquiétée par une maladie infectieuse.  Dans des cas plus graves, l’intoxication alimentaire peut toucher le système nerveux central et occasionne des troubles visuels, des problèmes de langage ou encore des troubles respiratoires.

Des étourdissements et de l’épuisement

Toujours dans le cas où la maladie s’aggrave, la santé magazine prévient que le patient peut observer des vertiges, de la confusion et même des malaises allant jusqu’à la perte de connaissance. Et comme le corps mobilise toute son énergie pour lutter contre les éléments pathogènes responsables du déclin de votre santé, vous allez ressentir de la fatigue qui peut perdurer pendant plusieurs jours.

Des troubles du rythme cardiaque

Si vous ne consultez pas encore un médecin, l’intoxication alimentaire va toucher votre cœur et la tachycardie, un pouls rapide, ou au contraire de  la bradycardie, un pouls lent, va survenir. Cela peut être suivi de sueur froide et de pâleur et peut même aboutir à la modification du rythme cardiaque. Vous ressentirez un malaise général et pour vous en sortir vous devez être hospitalisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici