Les habitudes alimentaires à adopter pour la santé et bien-être du cerveau

0
181

L’alimentation a de l’impact sur le cerveau. Plus on mange sainement, mieux notre cerveau se porte et on évite les maladies neurodégénératives et les maladies mentales. Ces quelques lignes vous montrent comment bien s’alimenter pour la santé et bien-être du cerveau.

Bien s’alimenter pour le bien-être du cerveau

Comme tous les membres de notre corps, le cerveau se porte bien ou non selon la nourriture qu’on consomme au quotidien. Sa santé et bien-être sont conditionnés entre autres par une alimentation saine et équilibrée. En appliquant un code santé et bien-être au quotidien, vous évitez des dommages à l’organe qui loge dans votre crâne, comme les maladies mentales ou les maladies neurodégénératives. Ce code conseille la consommation de poissons gras, de nourriture riche en vitamines B et K ou encore des fruits et légumes.

Les poissons gras pour la santé et bien-être du cerveau

Alimentation et santé vont toujours ensemble, et le cerveau est parmi les organes qui doivent bénéficier d’une alimentation saine pour toujours bien se porter. Dans cette alimentation, les poissons gras sont une nourriture conseillée, car riches en Oméga-3. Il s’agit d’un lipide qui optimise le bon fonctionnement du cerveau. Par ailleurs, les gras contenus dans les poissons gras maintiennent les membranes transmetteurs d’informations dans le cerveau. Ainsi, en mangeant du hareng, du maquereau, des sardines ou truites arc-en-ciel, vous évitez la démence et l’Alzheimer.

Nourriture et bien-être du cerveau : une alimentation riche en vitamines du groupe B et K

Le code du bien-être pour le cerveau passe également par la consommation de la nourriture riche en vitamines du groupe K et B. Ces derniers agissent sur les membranes et les neurones et ont de bons effets sur notre concentration. Manger des aliments les contenant est ainsi conseillé tous les jours. Les vitamines du groupe B se trouvent dans les poissons gras, les légumineuses, la volaille, la viande de porc, les produits céréaliers ou encore les mollusques. La vitamine K, quant à elle, est contenue dans les légumes verts foncés comme les épinards, le brocoli, le chou de Bruxelles ou la bette à carde. 

Manger des fruits et légumes, un code du bien-être à appliquer

Nourriture et bien-être riment toujours avec la consommation de beaucoup de fruits et légumes. Raison de plus pour les manger à volonté au quotidien, ils participent à la santé et bien-être du cerveau. En effet, les fruits et les légumes contiennent des antioxydants, qui protègent les cellules des substances qui les font vieillir. Les spécialistes conseillent ainsi d’en manger sept portions par jour. Pour le cerveau, betterave, asperge, épinard, bleuets, canneberges, fraises, framboises sont à privilégier.

Bien s’alimenter, c’est manger moins

Être trop gourmand n’est pas bon pour le cerveau. Un autre code du bien-être à appliquer donc, manger moins. En effet, une étude menée sur les animaux a démontré que la diminution de leur apport calorique a augmenté leur longévité et les a protéger contre la dégénérescence des neurones. Pour l’humain, le but n’est pas d’adopter un régime sévère, mais de manger moins en mangeant en pleine conscience.

Une meilleure alimentation et santé passe par une bonne cuisine

La cuisine joue un rôle crucial dans le maintien des nutriments contenus dans les légumes. Il est ainsi recommandé de pratiquer une cuisson à la vapeur ou à la micro-onde pour bénéficier pleinement des vitamines et minéraux, que contiennent les légumes. Comme la chaleur, l’air et l’exposition à la lumière tuent certaines vitamines, mieux vaut préparer fruits et légumes à la dernière minute avant de les consommer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici