Contribuer à la santé mentale de son enfant en gérant ses études et ses distractions

0
79

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour préserver la santé mentale de son enfant. Le bien-être de son cerveau nécessite qu’il étudie et s’amuse. Nous vous montrons comment gérer. 

Comment gérer études et distractions de son enfant pour sa santé mentale

La santé enfant, c’est à la fois la santé de son corps et sa santé mentale. Les préserver, c’est offrir à son enfant une vie organisée et réfléchie. D’un côté, il a besoin d’améliorer sa concentration, son attention , et de temps en temps, il lui faut lâcher prise et s’amuser. Un train de vie équilibré entre études et distractions est ainsi à coordonner pour assurer le bien-être quotidien à votre enfant et pour le bon développement de son cerveau

Etudes et distractions agissent sur le cerveau de l’enfant 

Les études et les distractions ont chacune de bons effets sur le bien-être et la santé enfant, notamment la santé mentale

Les études contribuent au développement du cerveau de l’enfant, grâce aux initiations et apprentissages. L’enfant découvre, reçoit des informations et comprend. Plus il avance dans ses études, plus il gagne en confiance sur sa capacité à réussir. En même temps, il développe son aptitude à réfléchir, à analyser et devient de plus en plus adroit pour choisir et décider. S’ajoutent à cela, la capacité à s’exprimer, à tisser des liens et entretenir des relations. Cela a pour conséquence la construction de sa personnalité permettant sa croissance personnelle. 

Les distractions, quant à elles, sont des moyens qui assurent le bien-être, car elles éloignent l’anxiété, la dépression, l’agressivité et les troubles du sommeil. Que du bon pour le cerveau. Lorsqu’un enfant joue, il développe sa capacité cognitive. Il est capable de nouer des liens, avec ses parents ou d’autres enfants, et de les entretenir. Le jeu évacue le stress et favorise ainsi le bien-être au quotidien. Un enfant qui s’amuse de temps en temps est aussi capable de gérer ses émotions et a plus confiance en lui. Jouer favorise l’expression et la capacité à résoudre les problèmes. Ce sont notamment les jeux d’énigme qui offrent ces bienfaits sur la santé enfant

Aménager un emploi du temps pour le bien-être mental de l’enfant 

Ensemble, les études et les distractions contribuent au bien-être de votre enfant. L’une sans l’autre a un mauvais impact sur sa santé mentale. Si l’enfant ne fait que jouer, il rate des opportunités d’apprendre des choses en étant sérieux, attentionné et concentré. Si au contraire, il ne fait qu’étudier, il risque d’être trop stressé, fatigué et cela impactera son sommeil et sa confiance en soi. Ce qui provoquera des anxiétés, l’irritabilité voire la dépression, qui ne sont pas bonnes pour le cerveau. Il est alors indispensable de mettre un équilibre entre distractions et études pour le bien-être de l’enfant. Pour ce faire, aménagez un emploi du temps pour votre enfant. Deux heures de soutien scolaire par semaine sur une matière où votre enfant n’est pas très doué est une bonne initiative pour le soutenir dans ses études. Il est également recommandé d’inscrire son enfant à une activité extra scolaire, une fois par semaine, pour lui permettre d’apprendre quelque chose qu’il affectionne particulièrement, en s’amusant. Un sport ou l’apprentissage d’un instrument de musique par exemple. Consacrez du temps, une fois par semaine, pour une balade avec votre enfant. Les moments de qualité renforce son bien-être. Et finalement, limitez le temps d’écran de votre enfant. Fixez une durée par jour de distraction et faites en sorte que votre enfant la respecte. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici