Les raisons à l’origine d’un accident vasculaire cérébral

0
220

AVC ou AVC à répétition, cette pathologie touchant le cerveau impacte l’espérance de vie et il est donc important d’en connaître les causes afin de le prévenir. Voici les détails concernant les raisons qui provoquent une attaque cérébrale.

Qu’est-ce qui provoque un AVC ?

L’AVC est une pathologie qui survient soudainement et qui nécessite une prise en charge rapide pour limiter sa gravité et prétendre à une espérance de vie. Il est ainsi important de connaître quelles sont les causes d’un accident vasculaire cérébrale. Que l’AVC survienne pour la première fois ou qu’il s’agisse d’un AVC à répétition, il se manifeste par des dysfonctionnements neurologiques en liens avec des lésions cérébrales provoquées généralement par une obstruction d’une artère menant au cerveau ou une hémorragie intracérébrale.

Un problème de santé des gros vaisseaux

Les symptômes de l’accident vasculaire cérébral peuvent être les résultats d’une maladie des principales artères qui alimentent le cerveau. Des gros vaisseaux qui ne sont pas en bonne santé rétrécissent et ces rétrécissements sont provoqués par des plaques de cholestérol qui se rompent, forment des caillots et se déplacent vers le cerveau. Ces vaisseaux malades sont le plus souvent les carotides ou les vertébrales. Dans des cas plus rares, ce sont les artères à l’intérieur du cerveau qui se rétrécissent.

Une pathologie des petits vaisseaux

La maladie des petits vaisseaux est le plus souvent causée par l’hypertension artérielle. Ce problème provoque alors des obstructions des dites vaisseaux situés dans le cerveau et sont responsables de l’AVC. Vous pouvez ne vous en rendre compte qu’après une mise en évidence par IRM. En cas de complication, une rupture artérielle survient et provoque une hémorragie cérébrale.

Le soin des petits vaisseaux se fait généralement par la prescription du médecin de médicaments agissant sur le cholestérol et fluidifiant le sang. Pour le cas de l’hypertension artérielle, le traitement se fait par un anti-hypertenseur.

Une embolie d’origine cardiaque

C’est une cause de l’AVC qui apparaît le plus souvent après une fibrillation auriculaire. Il s’agit plus précisément d’une forme de trouble du rythme cardiaque qui ne présente pas toujours des symptômes. La prévention est ainsi de mise dans ce cas précis. En guise de traitement préventif, les médecins prescrivent aux patients un médicament anticoagulant.

La carotide ou l’artère cérébrale qui se dissèque

Parmi les réponses à la question « quelles sont les causes de l’accident cérébrale vasculaire ? », il y a les dissections de la carotide ou de l’artère vertébrale. Dans ce cas précis, l’AVC peut atteindre les jeunes. Lorsqu’elles se manifestent, la paroi se déchire et le vaisseau présente un hématome, puis s’obstrue, élevant la probabilité d’un AVC. Au moment des dissections, des douleurs se font sentir au niveau de la nuque suivi d’une attaque cérébrale qui survient durant quelques jours.

La perméabilité du foramen

Ce problème est également une des causes de l’AVC chez les jeunes. Le foramen qui aurait dû se fermer à la naissance ne s’est pas fait et augmente le risque d’attaque cérébrale. Ce foramen se place au niveau de la paroi qui sépare les deux oreillettes de la cavité du cœur. C’est dans le cas de pieds gonflés AVC, où un caillot se forme dans une veine et se déplace en passant par le foramen ovale pour aller vers le cerveau, que l’attaque cérébrale apparaît. La fermeture du foramen sera ainsi recommandée par voie percutanée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici