Les épices sont-elles dangereuses pour la santé ?

0
137

Les épices sont souvent recommandées dans une bonne alimentation. C’est parce qu’elles possèdent d’innombrables vertus pour la santé. Cependant, lorsqu’elles sont consommées excessivement, elles peuvent représenter un danger. Cet article vous donne plus de détails.

Les épices représentent-elles un danger pour la santé ?

Nombreuses personnes ont pour habitude alimentaire de saupoudrer leurs bons petits plats d’épices en guise de releveur de goûts. En plus de cette utilité agréable à nos papilles, elles sont également plébiscitées pour les propriétés et les vertus qu’elles peuvent apporter à notre santé. Bien se nourrir nécessite ainsi leur consommation, mais avec modération, car comme toutes choses, l’excès n’est jamais bénéfique et constitue même un danger au bien-être de notre organisme. On encourt le plus souvent des problèmes gastriques et une inflammation de l’intestin et de l’estomac.

Les épices sont bonnes pour la santé, sauf en cas d’excès

De manière générale, tout le monde sait que consommer des épices enrichit une bonne alimentation au quotidien. Elles apportent des bienfaits considérables pour la santé. Ce sont des antioxydants, des analgésiques, des antibactériens, des anti-inflammatoires. Certaines sont même anti-cancérogène selon des études sérieuses. Certains condiments ont des propriétés amincissantes et d’autres sont des stimulants gastriques. Toutes ses vertus donnent ainsi de bonnes raisons de ne pas se priver des aromates pour arroser ses repas de saveurs et les rendre encore plus appétissants.

Cependant, toutes ces qualités se transforment en dangers lorsqu’il y a abus. Les épices utilisées dans les régimes amaigrissants, comme le piment de Cayenne par exemple, peuvent provoquer des inflammations de l’intestin et de l’estomac, lorsque leur quantité est exagérée dans un plat. Elles peuvent également causer l’accélération du rythme cardiaque, des problèmes gastriques, voire des ulcères. Cela signifie qu’il est important de connaître sa tolérance face aux épices avant de les utiliser. Certains organismes, qui ont pour habitude alimentaire de les consommer depuis leur tendre enfance, sont plus résistants; si d’autres, qui ne les ajoutent à leur repas que rarement, peuvent se retrouver face à des crises.

Les différents dommages provoqués par les épices consommés excessivement

Voici quelques épices qui peuvent être potentiellement dangereux, si bien se nourrir en modérant leur consommation ne fait pas partie de votre habitude alimentaire:

–  Le piment représente un danger pour l’estomac, si consommation à outrance. La brûlure de l’estomac  et l’irritation de l’œsophage va provoquer la stimulation de la production des sucs gastriques et accroître le risque de reflux gastro-œsophagien.

–  La cannelle, lorsqu’elle n’est pas bien choisie et utilisée en grande quantité, entraîne des problèmes du foie et des reins. Ces troubles de la santé sont provoqués par une substance nommée coumarine. Elle a très forte dose dans certaines cannelles.

– Le curcuma est aussi à consommer en très petite quantité si vous avez des problèmes de santé liés au foie. C’est aussi un anticoagulant. Si vous suivez un traitement fluidifiant le sang, demandez des recommandations à votre médecin pour une bonne alimentation.

– Le gingembre peut également interférer avec un la prise de médicament anticoagulant. C’est à cause de sa forte teneur en vitamine K.

– La noix de muscade est hallucinogène et a des effets psychotiques selon l’étude de spécialistes. Il faut moins 5 grammes pour éviter des engourdissement, hallucinations, vertiges, convulsions, nausées et augmentation du rythme cardiaque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici